Spécial Paravents : Comment bien le choisir ?

Auréolé d’un charme Roccoco (la chose est tout de même apparue il y a près de 2000 ans en Chine…), le paravent intérieur se conjugue désormais à toutes les tendances en s’adaptant aux exigences de la modernité.

Passe-partout et toujours indéniablement élégant, il contribue non seulement à séparer de façon esthétique différents espaces à l’intérieur d’une même pièce, et ainsi préserver une certaine intimité, mais se prête tout autant à rehausser le design des lieux qu’à ajouter une touche d’originalité atypique, voire même baroque.
Mais comme dans tout choix de décoration, il s’agit d’allier l’utile à l’agréable en jetant son dévolu sur la pièce de choix qui sera la plus adaptée à vos besoins.


En 7 points, petit tour d’horizon de la question, pour y voir plus clair :

1. Quel style de paravent choisir ?

Plusieurs déclinaisons de modèles sont présentes sur le marché, dans différents styles, qui seront à choisir en fonction de votre pièce. En tout état de cause, sachez que vous aurez le choix entre des modèles à 3 ou 6 volets. Pour effectuer au mieux votre choix, pensez à mesurer votre espace. Un trop grand paravent pour une petite pièce ne sera peut-être pas du meilleur goût.

  • En bois ou en bambou, les paravents vous procureront un sentiment de Zen.
  • En marqueterie ou en tissu, ils seront plus adéquats pour des pièces de style ancien.
  • Avec des fleurs de cerisiers, dans la plus pure tradition japonaise, on pourra les installer dans une chambre.
  • Dans cette continuité de style, on pensera également aux panneaux en tissu avec un cadre en bois, ou bien en papier de riz, retranscrivant un vrai style oriental.
  • Les paravents de type « persiennes », ajoutent un petit « plus » romantique avec leur touche rustique.
  • Modernes et chatoyants, on trouve toute une ribambelle de panneaux en toile aux motifs graphiques et contemporains.
  • Un petit côté renaissance ? on optera pour des séparations en fer forgé qui pourront également très bien convenir sur une terrasse ou un balcon.
  • Pour une influence berbère, on pensera aux moucharabiehs en bois ou en fibre naturelle tressée.
  • Enfin, pour des touches modernes, on pourra lorgner du côté des paravents en verre, décorés de gravures.

2. Quelles sont les fonctions et les caractéristiques d’un paravent?

Dans les chambres ou dans une grande salle de bains, il préservera une intimité à ses utilisateurs. Dans un loft, c’est l’atout idéal pour créer différentes zones précises, par exemple.

On peut tout également l’utiliser comme élément de décoration à part entière. Agrémenté de cadres, d’objets suspendus et accrochés, ou de photographies, on en fait un cabinet de curiosités original.
On pensera aussi à s’en servir l’extérieur, les soirs d’été, pour se protéger du vent indésirable.

Des caractéristiques techniques en fonction de l’habitat :

Avec un panel disponible variant de 2 à 6 pans, on se fixera sur l’espace à couvrir en notant toutefois qu’il faudra enlever 20% de la longueur à plat donnée par le fabricant pour permettre au paravent de tenir en accordéon, c’est-à-dire plié et en équilibre.
Plus il y aura de nombre de panneaux, plus vous pourrez moduler les dispositions de votre paravent et l’adapter à vos exigences de décoration.
On peut, comble de l’originalité, utiliser un paravent comme tête de lit. Cependant, veillez-bien à ce que les pans prennent la totalité de la larguer de votre lit. Dans l’idéal, on le prendra un peu plus large, sur les côtés, pour un meilleur rendu esthétique.

 
Lampadaire ASYMETRIC
Lampe de Table ALFAJARIN
Lampe de table TRIMETRIC
Applique COBEN 2

3. Quels sont les critères esthétiques à étudier pour votre paravent  ?

On retiendra 4 critères essentiels à prendre en compte pour réussir parfaitement l’intégration de votre paravent :

  • Accorder la taille de votre paravent aux dimensions de la pièce (ni trop grand, ni trop petit), mais aussi avec l’usage que vous allez en faire (facilement rétractable, en évitant les passages).
  • Penser au style d’ensemble de votre mobilier. Même si l’originalité est toujours la bienvenue, attention aux accords trop téméraires…
  • Respecter l’accord avec vos rideaux. Tenter de créer une harmonie qui ne se lit pas sur le même ton, vous gagnerez en profondeur, tant sur la notion de goût que sur les volumes qui, moins lissés, se détacheront plus nettement.
  • Et bien sûr, on veillera particulièrement à l’adéquation de son paravent avec la teinte de ses murs. Un paravent en bois sur des murs saumon, ce ne sera pas l’idéal. Choisissez plutôt une gamme dans le prolongement de la couleur de vos murs. Des tons écrus ou sable avec des murs blancs ou beiges, par exemple.

4. Comment choisir son paravent  ?

Ici, un seul critère, la fonctionnalité :

On utilise d’abord et surtout un paravent pour son côté pratique, maniable et peu encombrant, qui fera écran entre deux zones d’une même pièce, sans recourir à la construction ou d’un mur. 

Si vous sentez qu’il faudra déplacer tout un ensemble de meubles et de tapis pour installer et désinstaller votre paravent, mieux vaudrait réfléchir à une autre solution.

Une fois ce côté technique envisagé, concentrez-vous sur la pertinence esthétique de cet achat. Parfois, on s’imagine des volumes différents grâce au placement d’un paravent qui ne sont pas la bonne solution.

 

5. Quelle matière pour votre paravent  ?

Tout dépend du style que vous vous insuffler à votre intérieur.

Si l’on opte pour une ambiance moderne et contemporaine, il sera plus opportun de se rabattre sur quelque chose de plus Design avec une structure en bois, supportant une toile peinte ou un imprimé en polyester. On pourra aussi choisir une structure en métal, plus légère et souvent plus fine.

L’avantage de ce choix est qu’il offre une réelle diversité des motifs.

Authenticité, sérénité et sobriété avec les paravents en bambous, originaux, qui offriront immédiatement un côté ethnique à votre intérieur. On pourra aussi aller voir du côté des paravents japonais aux nuances douces, et tout à fait apaisants. 

Pour les irréductibles du style classique, pas d’hésitation, on jette son dévolu sur un paravent en bois, d’aspect rustique et plus traditionnel. En fonction de l’essence de bois choisie, on donnera une personnalité plus stricte à sa pièce (avec des bois foncés) ou alors plus chaleureuse (avec des bois plus clairs et plus chauds). La tendance est tout de même à la légèreté avec le choix de bois exotiques comme le Paulownia ou le Manguier.

 

6. Et si on vous parlait paravent extérieur ?

Cloisonnement de l’espace, créations de coins ombragés, protection contre le vent, il existe une multitude de paravents qui sont prévus pour répondre à toutes vos attentes.

Cependant, le premier conseil est de bien acheter un paravent prévu pour un usage extérieur en primauté. Ils seront en général confectionnés en métal inoxydable ou en matières plastiques ou même en bois mais possédant des couches de protection ou étant traités pour résister aux intempéries.

Nous aurons affaire également à des paravents plus flexibles, avec la possibilité de les enrouler, comme beaucoup de modèles en toile.

On choisira donc de préférence des paravents en toile de polyester enduite de PVC qui, outre son côté pratique et résistant, présente un large choix de de coloris et d’imprimés. Imperméable, résistante aux UV et d’entretien facile, elle régule également la chaleur et la lumière tout en pouvant se rouler facilement pour un rangement efficace.

On vous déconseille les matières plastiques. En effet, ces paravents proposent une belle gamme de coloris et d’imprimés, mais clairement beaucoup moins esthétique et beaucoup plus bas de gamme.

On trouve enfin des modèles en verre renforcé, résistant aux chocs, et d’entretien facile, mais qui aura l’inconvénient de ne pas préserver votre intimité autant que des rayons UV.

7. Quel tarif pour quel paravent ?

Le marché respecte les lois de la concurrence. Cela peut aller de tous petits prix à de grosses factures. En règle générale, ce sont les paravents qui seront uniquement décoratifs qui seront les plus onéreux.

Pour les paravents d’extérieur, il vous faudra vous alléger d’environ 40 euros, mais bien sûr, cela peut monter très vite. Ceci dit, pour un prix raisonnable, vous pourrez acheter une pièce digne de ce nom en toile rétractable.

Les paravents en verre sont tout de suite plus coûteux : entre 200 et 400 euros.

Avec la large gamme de paravents en bois, on pourra passer du tout au tout quant aux prix. Type de bois utilisé, traitement du bois, travail de la sculpture ou du montage du paravent, tous ces éléments, suivant leur niveau d’exigence, décideront du prix de votre paravent.

Par exemple, pour un Moucharabieh en dentelle de bois sculptée, comptez entre 200 et 300 euros. Mais un modèle plus simple et sobre en bambou tressé sera aux environs de 90 euros.

On notera également que c’est le nombre de pans qui décidera du prix. Un simple paravent en toile mais à six panneaux pourra monter à 120 euros. Bien que cela soit le plus souvent la solution la plus abordable.

Pour ce qui est des paravents métalliques, le curseur peut varier de 50 à 250 euros. En effet, on peut y aimanter des photos ou des reproductions, ce qui en fait un élément de décoration prépondérant. 

 
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire