Salon de jardin : Comment bien le choisir ?

C’est l’été. Ou presque.
Avec les chaleurs, on se déporte sous les cieux pour profiter des rayons du soleil et se prélasser au grand air. Mais voilà : rien pour s’assoir, pour grignoter, pour musarder ni pour prendre le sacrosaint apéritif

Pas de panique, on réfléchit à l’acquisition d’un salon de jardin, le meilleur allié du farniente et des moments partagés avec la famille et les amis.
Mais avant de se lancer, on borde les choses et on réfléchit sérieusement au pourquoi du comment de l’affaire, histoire de ne pas faire d’impair.

ReCollection vous détaille les clés du bon choix, en 10 points essentiels :

1. Étudier ses besoins côté jardin.

Plutôt farniente ou plutôt grand déjeuner avec les amis ?
C’est la question à se poser. 

En soi, inutile d’acheter une grande table de salon de jardin si vous préférez l’intimité et les petits rendez-vous avec vos enfants ou avec un couple d’amis.
Dans ce cas, un simple salon de jardin avec une table sera bien suffisant. Cependant, si vous êtes plutôt adepte de barbecues conviviaux, il faudra investir dans une vraie et grande table.
Pour les plus casaniers, un bain de soleil, et pour la lecture, le voile d’un ombrage, un canapé ou un banc de jardin, et le tour sera joué.

2. L’espace disponible pour aménager votre salon de jardin.

Point primordial : l’espace.
Car en fonction de celui-ci, on pourra décider de tel ou tel salon de jardin, de la place qu’il occupera et de la décoration adaptée que l’on pourra ajuster.

En ce qui concerne les balcons ou les petites terrasses, optez pour des ensembles de jardin pliables. Lors d’un dîner entre amis, un petit fauteuil, une table ronde, apporteront une touche cosy et authentique à votre espace d’extérieur.

Pour les grands espaces, avec plus de commodité, on peut aisément organiser des repas en famille et savourez les joies bucoliques des températures agréables.
Dans ce cas, préférez des canapés d’angle, ou des salons de 6 à 10 places. On investira dans une grande table extensible et suffisamment de chaises au revêtement facilement nettoyable.
Hauteurs, couleurs et formes sont proposées par tout un ensemble de marques, mais aussi en versions pliables, ce qui, encore une fois, vous facilitera les rangements.

On s’attardera sur ses habitudes de vie, en cerclant bien quelles sont les plus récurrentes pour éviter de commettre un impair et de ne pas faire l’achat d’un canapé de 10 places alors que vous recevez peu et en petit nombre.
Sachez jouer avec le volume, l’espace et les formes de votre canapé : un canapé 3 places, avec un petit fauteuil et un pouf pourra très bien s’adapter à des réunions de 5 ou six personnes.

On pourra également ajouter une table et des chaises de jardin en lot pour rendre plus champêtre vos déjeuners sous le soleil et vos diners au clair de lune.
On opte aussi pour des tables à rallonges pliables en bois et un canapé d’angle en résine.

Pour les canapés de 2 ou 3 places, nous vous recommandons des fabrications en rotin. Avec une petite desserte carrée et quelques tables de jardin en bois, ce sera fort romantique.

Pour les familles nombreuses, avec plus de 3 enfants, on se rabattra sans hésiter sur des modèles de canapés d’angle pour 10 personnes, ou des salons bas avec table basse, au formes aussi nombreuses que variées.

Un conseil : prévoyez toujours quelques chaises supplémentaires et une table d’appoint, en résine ou en métal, car on sait qu’on peut vite se faire déborder lorsque l’ambiance est agréable…

Lampadaire ASYMETRIC
Lampe de Table ALFAJARIN
Lampe de table TRIMETRIC
Applique COBEN 2

3. Un salon de jardin : pour quel usage ?

On fait la moue parce qu’on trouve que l’on manque de place ?
Quel que soit la taille de votre disponible, il est tout à fait possible de dénicher votre bonheur.

Pour cela quelques conseils :

Avec un petit espace du genre balcon ou petite cour intérieure, on choisit une table de petit format et ronde, en version pliante, légère et maniable.

Dès que l’on partage une vie de famille, on opte pour une table à rallonges pouvant accueillir jusqu’à 16 couverts.

Pour les enfants, on choisira un type de mobilier adapté, coloré et facile à nettoyer.

Pourquoi ne pas penser à des mange-debout conviviaux autour d’un guéridon ? Mais aussi à des balancelles, des transats ou des hamacs ?

Et bien sûr, on n’oubliera pas, pour se protéger du soleil, des parasols colorés ou la construction de petites tonnelles avec des voiles d’ombrage.

4. Les différentes matières pour votre salon de jardin.

Le bois :

Résistant à la chaleur, aux insectes et à l’humidité, il se décline dans différentes essences classées sur une échelle de 1 à 15, selon leurs degrés de résistances.
On soignera particulièrement son traitement en le protégeant avec régularité grâce à des produits adaptés, conseillés par votre revendeur.
On privilégiera des bois labélisés FSC ou PEFC, certifiant que la flore et que la faune ont été préservées.

En acacia : avec une couleur très uniforme, c’est un bois exotique abordable et qui a une bonne résistance à l’humidité (Classe 2).

En teck : Il a tendance à se patiner avec le temps mais s’avère imputrescible et extrêmement résistant (Classe 4).

Le robinier : une alternative au teck, à moindre coût, robuste et dont l’essence est en Classe 4.

Le pin : un bois d’Europe au rapport qualité-prix imbattable qui, traité contre les éléments extérieurs, est éligible en Classe 4.

Le composite : une composition de fibres de bois et de résine imputrescible que l’on devra traiter avec des produits « Spécial Composite ».

Le métal :

En aluminium : léger, d’entretien facile et sans risque de tâches de rouille.

En fer forgé : en noir ou plus vintage, résistant, élégant, et renouant avec le charme de l’ancien, il sera parfait en toute occasion.

En acier traité : on a appliqué une cataphorèse avant la peinture époxy, ce qui offre une meilleure résistance à la corrosion.

En acier époxy : on a appliqué une peinture antirouille.

En résine :

En résine injectée ou en plastique : excellente résistance, opaque ou transparente, mate ou brillante, on la retrouve dans un grand choix de couleurs et de finitions.

En textilène : à base de PVC, c’est une toile qui sert d’assise au mobilier de jardin et peut se combiner à d’autres matériaux. Avec une large proposition de couleurs et de styles, le textilène offre une bonne résistance à l’humidité et aux rayons UV.

En résine tressée : en revisitant le cannage traditionnel, ces fibres plastiques tressées, plates ou rondes enserrent une structure en acier ou en aluminium et sont très légères et très résistantes.

 

5. Savoir aménager son coin détente en extérieur.

Petite courtoisie de la vie moderne, le coin détente se révèle être un must-have dans nos jardins.
Déjeuners, dîners et moments bucoliques s’organisent alors pour profiter pleinement de la clémence des éléments.

Avec une piscine, fat-boys et coussins se disposent à côté des transats et des tables basses, à l’ombre de parasols judicieusement orientés.

Dans l’herbe, on confectionnera une petite pergola pour s’abriter des rayons du soleil, agrémentée d’un pouf, d’un canapé à la couleur chatoyante, de quelques chiliennes.

Mais attention : qui dit jardin et installation de jardin, dit budget. Garder bien en tête que le superflu est l’ennemi du confort… On se focalisera donc sur les basiques dans un premier temps.

6. Et laisser votre imagination vagabonder…

Sans oublier de penser durable, solide, utile, oui, mais foncez !
De la couleur, des chaises dépareillées, des tentures, des mélanges de genres, des coussins, des plaids, de jolies plantes, des sculptures, des flambeaux, etc.

Un seul mot d’ordre : de l’imagination !!!

7. Les accessoires du salon de jardin idéal.

Ici encore, la liste est non-exhaustive, mais voici des essentiels qui sauront emporter l’adhésion et qui vous permettront de jouir de votre havre de paix extérieur :

– Un salon composé d’un canapé et de deux ou trois fauteuils.
– Une table basse.
– Une table pour les repas avec de préférence, quelques rallonges.
– Un grand parasol déporté 3X3.
– Une desserte.
– Un hamac.
– Un store banne.
– Des voiles d’ombrage.
– Des coussins.
– Une ou deux chiliennes.
– Des poufs ou des fat-boys.
– Une chaise longue.
– Un grand coffre à rangement.

Et bien sûr, tout ce qui vous passera par la tête pour embellir votre petit paradis !

 

8. Investir dans un ensemble de jardin de qualité.

Un impératif : la durabilité.

Un bon mobilier de jardin doit se choisir comme celui d’un intérieur. On axera son achat en tenant compte de ces deux critères : quel matériau ? et quel style ?

On choisira toujours d’investir dans un ensemble plus onéreux qui vous garantira une certaine durabilité que de céder à un petit prix pour un salon qui dès l’été suivant, se fera déliquescent.

Même chose pour le style. On évite de céder aux tendances parfois trop exotiques. On mise sur du classique, facilement accordable avec le reste de ses petits achats déco. Le rose flashy avec paillettes, on réfléchira…

9. Côté porte-monnaie.

Inutile de se mentir : on peut trouver des salons de jardin en résine bas de gamme pour 80 euros, mais penser alors à réinvestir dès l’année suivante.

Combinés au textilène, l’acier laqué et l’acier époxy sont les valeurs sûres du marché. Pour moins de 120 euros, on trouve de belles pièces, aux designs contemporains, légères et pliables. Cependant, vérifiez bien que ces derniers résistent convenablement aux intempéries…

10. Notre conseil pour faire perdurer votre salon de jardin.

Avec la mauvaise saison, on rentrera son mobilier de jardin pour le conserver en bon état. Dans un garage, un atelier, une remise de jardin, il prendra ses quartiers d’hiver au froid mais au sec.
Néanmoins, pour ceux et celles qui ne disposeraient pas d’un endroit de rangement, on pourra se replier sur des coffres de rangement dont plusieurs capacités sont proposées par les revendeurs spécialisés. On pourra également se rabattre sur des housses de protection qui seront également adaptées aux différents éléments de votre salon de jardin et ce, jusqu’aux coussins.

Attention : avec les modèles de housses imperméables, veillez à vérifier qu’ils comportent bien des aérations pour éviter la condensation et ainsi détériorer les tissus ou les bois.

Pour les ensembles de salons en bois, comme par exemple ceux conçues en bois exotique, on utilisera pour les nourrir de l’huile de teck ou des lasures spécifiques que votre conseiller-revendeur saura vous indiquer.

Pour le fer forgé, un traitement antirouille sera nécessaire une fois l’an. L’aluminium se contentera d’un nettoyage à l’éponge avec de l’eau savonneuse, et pour les ensembles en résine ou en acier, un peu d’eau claire à l’aide d’un chiffon sera tout à fait parfait.

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire