L’éclairage indirect, ou la solution douceur.

Permettant de diffuser la lumière de manière tamisée vers un support qui la réfléchit (plafond, sur le mur, sur un meuble…), le principe de l’éclairage indirect est idéal pour créer une lumière d’ambiance plus tamisée qu’un éclairage direct.

Il permet d’obtenir une lumière douce et non agressive. L’éclairage indirect peut être apporté par plusieurs sources lumineuses en évitant l’éclairage parfois trop cru des plafonniers sensés apporter une vision claire et panoramique d’une pièce.

C’est, en plus de proposer une kyrielle de designs différents, la solution idéale pour donner une touche conviviale à une pièce. Avec ce type d’éclairage, le rayonnement peut être orienté vers le haut, vers le bas, horizontalement ou verticalement. Il pourra aussi être placé en hauteur, en bas d’un meuble ou d’un mur ou même avec des systèmes d’appliques ou des guirlandes leds, au milieu d’un mur.

Il ne s’agit pas de « ne pas éclairer », mais bien plutôt de mettre en lumière une, ou partie, d’un meuble, d’un mur, d’un meuble, d’un sol, en ajustant au mieux l’endroit qui va être éclairé, tout en produisant plusieurs sources de rayonnements, d’intensités différentes et complémentaires.
Cela permettra, entre autres, de souligner les volumes de la pièce ou d’attirer le regard vers tel ou tel élément éclairé.
Bien que les éclairages puissent être installés dans chaque pièce de la maison ou de l’appartement, la grande diversité des intérieurs et des décorations qui s’y développent laissent une multitude de choix quant à leurs installations qu’il serait ici exhaustif d’énumérer.

Nous allons cependant nous attacher à trois types d’éclairages indirects, pour cercler au mieux quelques options efficaces pour apporter chaleur, douceur et bien-être à nos intérieurs favoris.

1. Les lampadaires.

Nous commencerons par évoquer les lampadaires, qu’ils soient surdimensionnés, plus classiques ou de style arc, et qui sont un moyen facile d’ajouter de la lumière à une pièce sans plafonniers ni câblage. Et cela, sans aucun perçage requis ! Néanmoins, ce type de luminaire convient mieux dans les espaces avec de beaux volumes, grand salon ou belle salle à manger.

De part leur large amplitude de rayonnement, on peut les installer dans un coin de pièce pour qu’ils jaillissent sur le canapé, la table basse ou sur un buffet.

Les lampadaires trépied sont de véritables must-have. Si vous désirez une superbe décoration dans votre chambre et profiter en même temps d’une lumière confortable, alors, vous avez fait le bon choix.

Disponibles en plusieurs variantes, leurs pieds en bois s’intègrent parfaitement au style scandinave, très en vogue. Si vous préférez un modèle industriel, plus classique ou pus branché, ce sera à votre guise, en harmonie toujours avec votre style.

Outre leur stabilité, ils partagent tous un même avantage : ils améliorent la répartition des volumes dans l’espace et vous assurent des après-midis agréables et des soirées cocoon dans une atmosphère intime.

Le lampadaire arqué est une véritable perle en matière de décoration avec un design incomparable et une vraie polyvalence ergonomique. Parfait pour aménager un coin lecture ou un petit salon, vous pourrez lire en toute tranquillité grâce à son éclairage par le haut, similaire à celui d’une suspension.

Si la luminosité n’est pas à votre goût, il vous suffira de la régler. En effet, l’option est disponible sur la plupart des modèles.

Enfin, il y a cette option plus pratique : le lampadaire avec liseuse, qui est sans conteste le champion toutes catégories. Dans ce cas, profitez d’une lumière indirecte et agréable et réglez vous-même l’intensité selon que vous préférez une atmosphère douce et intime ou une lumière forte et claire.

2. Les lampes à poser ou les lampes de chevet.

Les lampes à poser, ou les lampes de chevet, créent une zone d’intérêt ciblée dans la pièce. Elles permettent d’attirer l’attention, de mettre en valeur un ou plusieurs objets – qui peut être la table basse, le buffet ou le guéridon sur lequel elles sont posées. Elles contribuent donc à structurer la pièce en espaces clairement identifiables, pour plus de style et d’ergonomie. Ce qui n’est pas le cas avec un éclairage unique, centralisé tel qu’une suspension au rayonnement trop diffus.

Trois esthétiques pour cette catégorie de lampes :

  • Les modèles au design neutre, dont l’objectif est de se fondre dans la décoration existante. Le but est de les intégrer de façon décorative, ce qui est facile dans la plupart des environnements. Dans ce cas, les fautes de goût sont quasiment impossibles.
  • Les lampes à poser qui sont par essence sont des objets d’attention.
  • Les lampes avec une prépondérance dans le design, par exemple pour un environnement nautique, en montagne ou à la campagne, mais dont l’intégration est également aisée. Les lampes à poser peuvent également contribuer à l’ambiance lumineuse générale. C’est par exemple souvent le cas des modèles munis d’un abat-jour translucide, en tissu ou en verre dépoli.

Pour ce qui est de l’installation, rien de plus simple : il suffit de les raccorder à la prise électrique murale la plus proche. Pour plus de confort, on accentuera le côté pratique en les munissant d’un variateur de lumière.

Lampadaire ASYMETRIC
Lampe de Table ALFAJARIN
Lampe de table TRIMETRIC
Applique COBEN 2

3. Les appliques simples (ou déportées).

On en voyait moins et on croyait leurs utilisations réservées aux décorations classiques en pensant les appliques surpassées à jamais par les suspensions. À tort, puisque depuis quelques temps, cette lampe murale rapplique dans les intérieurs les plus branchés : entre pur esprit scandinave, style industriel et ambiance Art Déco. On l’apprécie avec une touche de laiton pour un côté chaleureux, grandiose et immense dans un salon, longue et aérienne dans une cuisine. L’applique s’immisce sans difficulté dans toutes les pièces de la maison pour les illuminer, toujours avec élégance. Fixée sur un mur, elle donne l’impression de tenir en apesanteur, c’est d’ailleurs ce qui lui confère cet air si chic qui la propulse aujourd’hui sur le devant de la scène.

Les appliques ont l’avantage de ne prendre aucune place. Simplement fixées au mur, elles remplacent sans difficultés le traditionnel plafonnier ou une suspension contemporaine (dont la longueur du câble n’est pas toujours adaptée à toutes les pièces), tout en apportant une touche de caractère. Elles sont notamment appréciables pour libérer de la place dans les volumes exigus. C’est la solution idéale pour ne pas empiéter sur l’espace dans les salles de bains, les bureaux ou les petites chambres.

A la fois fonctionnelles et esthétiques, ces lampes murales sont redesignées aussi bien par les plus grands créateurs que par des marques déco plus confidentielles. Il en existe donc pour tous les goûts et ce à tous les prix. On pensera aux modèles fixes ou articulées, avec ou sans abat-jour, contemporain ou traditionnel, pour mettre en lumière avec goût les pièces de la maison ou de l’appartement.

Pour la cuisine ou la salle de bains qui se révèlent être des pièces plus fonctionnelles, c’est-à-dire là où une lumière claire est appréciée, on préfèrera les appliques minimalistes, dotées d’une ampoule à filaments pour le côté rétro et qui offrira un éclairage minutieux sans être trop cru.

Dans le même esprit, il existe des appliques déportées qui permettront d’éclairer par le haut et de reproduire une lumière diffuse comme un plafonnier.

Une solution plus ambitieuse, plus moderne, mais aussi plus pratique avec des angles de rayonnements changeants.

Maintenant, à vous de jouer la carte de l’éclairage indirect pour votre décoration intérieure !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire